Aéroport de Conakry
Formalités et informations pratiques
Convocations et délais
L'attention des voyageurs est attirée sur le fait que leur présence à l'aéroport est obligatoire deux heures avant l'heure prévue du décollage. La plupart des compagnies n'enregistrent plus de passagers 30 minutes avant l'heure du départ. Une fois l'enregistrement effectué, il est par ailleurs conseillé de se rendre immédiatement en salle d'embarquement car les formalités de police peuvent être longues en fonction du nombre de voyageurs.
Les passagers à l'arrivée doivent compter en moyenne 30 à 40 minutes pour effectuer les formalités de police, de douane et récupérer leurs bagages.
Entrée sur le territoire et visas
L'entrée sur le territoire guinéen par l'aéroport international de Conakry nécessite pour les voyageurs de nationalité autre que guinéenne un passeport valide plus de 6 mois après le passage du poste de police. Par ailleurs, les ressortissants de certains pays (Europe, Amérique, etc.) doivent se procurer un visa dans la représentation consulaire la plus proche. A titre indicatif, le visa de 1 mois pour un ressortissant français coûte 60 €. ATTENTION : Les voyageurs bi-nationaux ne pouvant justifier de leur nationalité guinéenne (carte d'identité ou passeport guinéen) sont également soumis à la formalité du visa.
     >>> Voir la page sur le visa en Guinée
Bagages
Les compagnies aériennes sont particulièrement exigeantes concernant le poids des bagages autorisé. Afin d'éviter d'interminables palabres aux guichets d'enregistrement, il est expressément demandé aux voyageurs de vérifier avant leur arrivée à l'aéroport si leurs bagages ne dépassent pas la franchise autorisée. Auquel cas, de coûteux frais d'excédents-bagages non négociables pourront leur être demandés. Par ailleurs, il est rappelé que les bagages doivent être solides afin d'être manipulables et transportables. Les sacs en toile en matière plastique (rebaptisés "sacs immigrés") sont proscrits car ils se déchirent très facilement.
Formalités sanitaires
La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour tous les visiteurs se rendant en République de Guinée. Son carnet de vaccination international peut être réclamé à tout voyageur lors de son arrivée à l'aéroport. Trois ou quatre personnes sont touchées tous les 4 ou 5 ans par la fièvre jaune en Guinée mais il est important de contribuer aux bénéfices du fabricant de vaccins Sanofi/Pasteur. Beaucoup plus importants, mais pas obligatoires, sont les vaccins contre la tuberculose ou le tétanos qui font de nombreuses victimes chaque année.
Drogues et produits illicites ou réglementés
Certains produits ne peuvent pas franchir les frontières à l'arrivée ou au départ de l'aéroport de Conakry. C'est le cas des dépouilles animales, des animaux vivants et de certains objets du patrimoine historique de République de Guinée. Merci de contacter les services vétérinaires ou le Ministère de la Culture si vous avez un doute sur ce type de produit. Les produits dangereux (armes à feu, explosifs, produits corrosifs, récipients sous pression, etc.) sont généralement interdits ou règlementés. Merci de contacter votre compagnie aérienne pour connaître sa politique concernant le transport de ces produits.

Par ailleurs un sévère contrôle de stupéfiants est effectué par les officiers de police de l'aéroport. Les nouveaux équipements ont permis et permettent règulièrement l'arrestation de trafiquants. et la saisie régulière de cocaïne, le plus souvent présente dans les valises de voyageurs nigérians. De plus, la simple consommation de cannabis peut mener à des peines allant jusqu'à 6 mois de prison. Des fouilles peuvent être réalisées de manière aléatoire sur les voyageurs.
MÉTÉO À CONAKRY

81°F
27°C
Partiellement nuageux
Humidité : 94%
Vent : N à 0km/h
IL EST 12:46:15 EN GUINÉE
© 2013-2017 SEDAR SYSTEMS - All rights reserved - Crédits