Aéroport de Conakry
Une sécurité renforcée à l'aéroport de Conakry
Publié le 25/06/2015        Partager sur : facebook   twitter   google 
Les services de sécurité de l’aéroport international de Conakry-Gbessia ont enregistré ces dernières années de grandes mutations. De la formation du personnel à l’installation d’équipements de standard international, tout a été relooké au niveau des services de sécurité de l’aéroport de Conakry.

Grâce à la coopération internationale, l’aéroport de Conakry répond aujourd’hui aux normes internationales en matière de sécurité. L’installation du Système d’Identification et de Reconnaissance Personnelle (SIRP) permet aujourd’hui de détecter les faux documents de voyage. En 2014, 196 faux documents ont été interceptés par la police de l’air et des frontières basée à l’aéroport de Conakry. Le SIRP est une véritable base de données qui permet d’enregistrer toutes les entrées et sorties du pays via l’aéroport de Conakry-Gbessia. Ce système enregistre suivant des critères dont celui de la nationalité.

La France, le Canada, la Suisse et l’Organisation Internationale des Migrations, sont les principaux partenaires qui aident à renforcer les capacités du personnel de sécurité de l’aéroport de Conakry. Les bonnes aptitudes et l’engagement du Commissaire spécial de l’aéroport de Conakry, ont permis de maintenir les relations entre la Guinée et ses partenaires au beau fixe.

"Aujourd’hui je suis en mesure de vous dire que l’aéroport de Conakry a le même niveau que les aéroports européens du point de vue sécurité" a confié à un journaliste d’Africaguinee.com M. Chikh Nabil, coopérant français, conseiller du Directeur central de la police de l’air et des frontières.

La méconnaissance de l’outil informatique n’est plus qu’un lointain souvenir pour le personnel sécuritaire de l’aéroport de Conakry-Gbessia. Les quelques 150 policiers qui y travaillent, manient tous l’outil informatique. Leur performance a d’ailleurs permis de procéder à 260 refus d’embarquement dont 196 étaient dus à des faux documents de voyage.

Malgré la faiblesse de l’apport de l’Etat, le service de police de l’aéroport de Conakry continue à bien fonctionner grâce à la confiance placée à son Commissaire spécial, le Commissaire Divisionnaire Abdourahmane Doumbouya. Récemment, ses services ont reçu un don de 202 uniformes. Composé de tee-shirts, de pantalons et de chemises estampées PAF (Police de l’Air et des Frontières), ce don vient s’ajouter à ceux déjà reçus par le Commissaire Abdourahmane Doumbouya. Les différents partenaires ont également offert 2 ordinateurs, et des talkie-walkies au service de police de l’aéroport de Conakry.

"Nous sommes très contents. On est aujourd’hui fiers de dire que nous travaillons au compte de la police de l’air et des frontières. On nous reprochait de beaucoup de choses parce qu’on ne disposait ni du matériel adéquat, ni de la formation requise pour faire correctement notre travail" a confié un policier rencontré dans les couloirs de l’aéroport de Conakry.



SOUARE Mamadou Hassimiou
Pour Africaguinee.com
MÉTÉO À CONAKRY

81°F
27°C
Partiellement nuageux
Humidité : 94%
Vent : N à 0km/h
IL EST 12:44:48 EN GUINÉE
© 2013-2017 SEDAR SYSTEMS - All rights reserved - Crédits