Les pèlerins en attente de leur vol à l'aéroport de Conakry

Publié le 14/08/2018
A 48 heures de la fermeture des frontières de l’Arabie Saoudite, ils
sont encore plusieurs centaines de candidats au pèlerinage à attendre
désespérément les avions devant les transporter aux lieux saints de
l’Islam. Ils sont installés dans la salle des départs, ou la plupart
d’entre eux ont passé la nuit, plus que déçus.

Rencontrés ce mardi 14 août 2018 par Mediaguinee, ces candidats au pèlerinage confient ne plus savoir à quel saint se vouer.

Attendant dans la salle des départs de l’aéroport international de Conakry-Gbessia, ces candidats ont une fois de plus passé la nuit à même le sol. Selon nos informations, depuis 72 heures aucun d’entre eux n’a quitté Conakry. C’est avec le cœur serré qu’ils se prêtent à nos questions.

« C’est très décevant, toi tu es là, tu paies officiellement et tu penses que c’est le circuit normal qu’on, suit mais arrivé à un certain temps les trucs qu’ils font, ils prennent un peu par là et un peu par là. Ceux qui quittent le village ou alors ceux qui sont là même, ils refusent, ils prennent des copains, ils prennent ceux qui donnent un peu d’argent, ils trainent les gens pour rien, et malheureusement chaque année c’est la même chose. Sinon il y ‘en a qui ont passé la nuit ici, nous nous sommes venus ce matin. Ce qu’ils disent, on va bouger aujourd’hui, c’est déjà très serré. Il ne reste pas beaucoup de temps » se lamente ce candidat qui a souhaité garder l’anonymat.

Mohamed Barry, directeur de l’agence Saffa, dont il reste encore 236 candidats, explique que depuis les 72 heures passées, aucun pèlerin n’a quitté Conakry « on nous avait promis de partir depuis le 06 Juillet, mais jusqu‘à présent on est là, on n’a pas bougé. On est au 08ème mois et on n’est pas encore partis. Chaque jour on nous dit demain. D’abord, ils nous avaient dit qu’on allait bouger hier lundi à 09heures. De 09 heures à minuit on n’a pas vu de vol. Aujourd’hui encore ils nous ont dit midi et jusqu’à présent l’avion n’est pas venu. Depuis samedi les pèlerins passent la nuit ici. Chaque jour on nous dit que l’avion vient et il y a plus de 400 pèlerins qui attendent ici. Nous nous sommes acquittés de toutes les dépenses au compte de nos pèlerins », rappelle-t-il.

« Nous sommes là depuis hier nuit aux environs de 20 heures. Ils nous disaient que l’avion devait venir à 1 ou 2 heures et il est bientôt 11 heures, l’avion n’est pas là. Eux-mêmes, ils n’ont pas de nouvelles précises. Je m’excuse du terme mais ils ne font que nous mentir ici. La réalité c’est ça. Ils nous ont donné rendez hier à 16 heures pour venir au centre pour les formalités. Nous sommes venus, on est restés jusqu’aux environs de 20 heures on est arrivés ici et l’avion n’est pas là, ils nous parlent tantôt de 12 heures, tantôt de 14 heures et de 16 heures. On ne sait plus à quel saint se vouer », estime cet autre.

A noter que jusqu’au moment de mettre en ligne cet article, toutes nos tentatives pour joindre le secrétaire général des affaires religieuses et le président de la commission nationale chargé de l’organisation des pèlerinages sont restées vaines.

Aux dernières nouvelles, on apprend qu’un vol pourrait quitter Conakry demain matin pour l’Arabie saoudite.

MÉTÉO À CONAKRY

90°F
32°C
Partiellement nuageux
Humidité : 49%
Vent : W à 19km/h
Détail et prévisions
IL EST 03:29 EN GUINÉE
Nombre de passagers à l'arrivée de l'aéroport de Conakry hier :




Log in
Contactez-nous
A propos
2013-2019 Aeroport-Conakry.com.